Gastronomie

Les 5 Fromages AOP D’Auvergne

Depuis 1987, l’AFA, appelée plus communément l’association des fromages AOP d’Auvergne, réunie quatre syndicats de la région auvergnate qui est devenue Auvergne-Rhône-Alpes depuis la fusion de 2016.

Chacun de ces syndicats a pour objectif de mettre en avant les fromages AOP d’Auvergne.

Le Bleu d’Auvergne :

Le syndicat interprofessionnel régional du bleu d’Auvergne, appelé SIRBA, promeut comme son nom l’indique le délicieux AOP Bleu d’Auvergne.

Ce fromage est fabriqué à partir de lait de vache. Il faudra compter environ 25 litres de lait pour pouvoir produire 2,5 kilos ainsi qu’une trentaine de jours minimums pour l’affinage.

Le bleu d’Auvergne saura éveiller vos papilles grâce à sa texture crémeuse et fondante, laissant paraître un arôme de champignons. C’est lors du processus d’oxygénation que ce fromage verra apparaître ses cavités bleuâtres.

Le Cantal :

Le Cantal est quant à lui (oui ça fait bien un jeu de mots pourri 😊) mit en avant par le CIF (Comité Interprofessionnel des Fromages).

Le Cantal AOP est également fabriqué à partir de lait de vache. Pour pouvoir produire une fourme de 40 kilos, 400 litres de lait seront nécessaires et une trentaine de jours minimums d’affinage. Pour un Cantal dit « Cantal vieux », l’affinage pourra même dépasser les 240 jours !

Il laissera apparaître une texture fondante accompagnée d’une saveur lactique et beurrée en début d’affinage, qui aura tendance à évoluer sur une texture plus friable et un gout plus prononcé et fruité en fin d’affinage longue durée.

Le Salers :

Comme le Cantal, c’est encore le CIF qui sera référent pour le fromage AOP Salers.

Encore un fromage issu de lait de vache cru et entier. 400 litres de lait permettront d’obtenir une fourme d’environ 45 kilos pour un minimum de 90 jours d’affinage.

Le Salers AOP aura la propriété de nous faire découvrir un gout unique à chaque production. Il pourra à la fois laisser paraître des notes végétales comme l’herbe ou le foin, fruitée comme la noisette ou des agrumes, mais aussi des caractères épicés et fumés.

Le Saint-Nectaire :

Le Saint-Nectaire AOP est représenté par l’ISN (Interprofession du fromage Saint-Nectaire).

C’est encore grâce à la production de lait de nos amies les vaches que ce fromage peut être fabriqué. 14 litres de lait seront nécessaires pour pouvoir concevoir un fromage d’environ 1,8 kilos. L’affinage se fait exclusivement sur de la paille de seigle pour une durée minimum de 28 jours.

Le Saint-Nectaire est un véritable délice en bouche grâce à sa texture crémeuse et son léger goût de noisette.

La Fourme d’Ambert :

Le Syndicat Interprofessionnel de la fourme d’Ambert, abrégé SIFAM, sera le garant de la Fourme d’Ambert AOP.

La Fourme d’Ambert AOP est produite à partir de lait de vache. 19 litres de lait seront nécessaires pour obtenir une fourme d’environ 2,2 kilos. Pour l’affinage, il faudra compter au minimum 28 jours.

Ce délicieux fromage bleu est très doux et sa texture onctueuse fera fondre vos papilles. Il laisse apparaître une fois en bouche des saveurs parfumées et de délicats arômes.

Le fromage français AOP, c’est la vie !

Nos bons fromages sauront vous conquérir par leurs différentes saveurs et textures. Ils vous accompagneront dans de nombreux repas, que ce soit sur une pizza, fondus dans un Samoussa ou tout simplement sur un morceau de pain accompagné d’un bon verre de vin rouge (à consommer avec modération bien évidemment 😊). Laissez donc place à votre imagination et créez les meilleures recettes à base de fromage AOP d’Auvergne !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page