GastronomieSanté

Les bienfaits de la gastronomie japonaise

Kon’nitchiwa

Ce n’est un secret pour personne, la gastronomie japonaise est la plus saine et la moins calorique au monde. Mais pourquoi ?

Prenons le célèbre exemple d’une petite île située au sud de l’archipel nippone : Okinawa.
Vous trouverez sur cette île le plus grand nombre de centenaires jamais recensé. Selon diverses études menées par des scientifiques cela s’expliquerait par une hygiène alimentaire irréprochable, entre autres.

Quelle est le secret de cette cuisine saine ?

Le secret réside dans les aliments et la méthode employée pour les cuisiner.

Nous dressons ici la liste des principaux aliments utilisés dans la cuisine japonaise :

Le thé vert -> En effet, le thé vert étant le thé le moins fermenté il possède des vertus antioxydantes qui réduisent les risques de cancer mais également de maladies cardiovasculaires. Il est également bénéfique contre le diabète de type 2 puisqu’il agit comme un réducteur de glycémie. La caféine et la L-théanine contenu dans le thé vert sont aussi d’excellents stimulants pour le cerveau. Sans oublier que c’est un super allié minceur.

Thé Vert

 

Le riz -> Le riz, tel qu’il est consommé dans les pays asiatique, est beaucoup plus digeste car ce dernier est lavé plusieurs fois avant d’être cuit. De ce fait il sera beaucoup moins amidonné.

Riz Cuisine Japonaise

Les algues -> Riches en vitamines et antioxydant, elles agissent sur le corps en drainant les toxines et permettent également de lutter contre l’arthrite, le stress et certains troubles endocriniens. Il en existe différentes variétés dont les plus couramment consommées par les japonais sont : Nori, Wakame, Kombu, Hijiki et Iziki.

Algues Wakame Salade

Le poisson -> Ce n’est un secret pour personne, les japonais raffolent du poisson et de tous les produits de la mer. Ils sont riches en micronutriments, en vitamines B12 et gorgés d’acides gras tels que les oméga 3, 6 et 9.

Poisson Cru Cuisine Japonaise

L’edamame -> Cette fève de soja immature est particulièrement apprécié au Japon et serait ce qu’on appelle un “super aliment”. Elle est également très appréciée des végétariens et vegans du fait de sa haute teneur en protéines, en fer, en antioxydants et en oméga 3 et 6. L’édamame est aussi très riche en fibres.

Edamame Cuisine Japonaise

Le soja et ses dérivés -> Le soja en lui-même est une légumineuse riche en protéines et en oméga 3,6. De cette légumineuse en découle différentes préparations telles que le tofu, le miso, la farine de soja, l’huile soja…

Germes Soja

Le sésame -> Ces petites graines sont riches en magnésium, en zinc et en fer. On leur reconnait également des vertus anti-stress.

Graine Sesame Cuisine Japonaise

Le gingembre -> Le gingembre est une racine que l’on retrouve régulièrement dans la cuisine nippone. Il faciliterait le transit et aurait également un pouvoir antibactérien.

Racine Gingembre Cuisine Japonaise

Le vinaigre de riz -> Riche en antioxydants, en vitamines et en acides aminés, on lui prête également des vertus antibactériennes. Il lutte aussi contre l’hypertension, aide à réduire le cholestérol et également l’hyperglycémie.

Vinaigre De Riz Cuisine Japonaise

Après toutes ses démonstrations sur les bienfaits de la cuisine nippone, il ne vous reste plus qu’à vous trouver un cours de cuisine japonaise et à vous la longévité !!! 😉

Arigatōgozaimashita !! Dewa, mata !!! 😀

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page