Maison & Déco

Comment améliorer le confort de vie des personnes âgées à la maison ?

Beaucoup de familles préfèrent éviter les EHPAD à leurs séniors ; cela pour bien des raisons. En effet, bien qu’il y ait un suivi strict et assez sérieux dans ces établissements, les séniors s’y sentent seuls. En outre, les coûts exorbitants de prise en charge couplés au manque de personnel soignant n’arrangent rien non plus. On peut alors dire que c’est à raison que les familles optent pour le maintien à domicile de leurs parents. Si vous envisagez aussi d’adopter cette solution, découvrez ici quelques conseils pour améliorer le confort à domicile de vos séniors.

Réaménager entièrement la maison

La principale raison qui motive les familles à interner leurs séniors en maison de retraite, c’est la perte d’autonomie chez ces derniers : difficultés à se déplacer, à prendre les escaliers, à faire la toilette… Si vous comptez à tout prix garder vos séniors à domicile, il va falloir alors réaménager intégralement le logement pour rendre plus facile leur mobilité.

La première chose à faire est de minimiser les risques de chutes en installant un Monte escaliers ; un système indispensable pour garantir la sécurité des vieillards à domicile. Fragilisées par l’âge, les articulations de ces derniers ne parviennent plus en fait à supporter l’intensité des efforts liés à la montée pas à pas des escaliers. Une situation qui peut maximiser les risques de chutes.

Adapter aux escaliers du domicile de votre parent des monte-escaliers se présente donc comme la solution parfaite pour leur garantir une mobilité intérieure et une bonne protection.

Toujours pour assurer la sécurité de votre sénior, remplacez la moquette du salon par un parquet et faites fixer des barres d’appui dans les couloirs. Ajustez la hauteur du mobilier dans la cuisine et préférez une douche de plain-pied à la baignoire dans la salle de bain.

Parlant de salle de bain, il est recommandé de retoucher le sol pour en façonner un autre avec des matériaux antidérapants aussi bien à la sortie qu’à l’entrée.

Vous pouvez également ‘’déplacer certaines pièces’’. Autrement dit, si la chambre à coucher se situe à l’étage, essayez de la ramener au rez-de-chaussée en y aménageant une nouvelle pièce.

Les médecins suggèrent par ailleurs de maintenir un certain espace autour du lit des séniors et d’ôter la « descente de lit ». La hauteur du matelas doit être proportionnelle à celle des genoux, soit 60 cm environ. Ils préconisent aussi l’usage de lit médicalisé ou de lit à tête et pieds relevables (TPR) pour un alitement aisé et un redressement sans difficulté.

Équipez aussi votre sénior d’une canne, d’un déambulateur et d’un fauteuil roulant pour simplifier ses déplacements en cas de fatigue.

Si vous avez les moyens, installez un système domotique pour l’ouverture automatique des portes et fenêtres, le démarrage de la ventilation ou du chauffage, l’éclairage automatique, etc.

Assurer à vos séniors un suivi social et une aide logistique

À cause de leur vulnérabilité, les personnes du troisième âge ont besoin d’être accompagnées. Non seulement moralement, mais aussi dans leurs tâches quotidiennes : entretien du local, achats, etc. Il est donc important de ne pas les abandonner seuls. Vous pouvez par exemple mettre à leur disposition un appui professionnel constitué d’une aide-ménagère, d’un auxiliaire, d’une infirmière, voire d’un ergothérapeute pour les mettre en activité.

De même, ne manquez pas de mettre à la disposition de vos séniors un service de livraison de repas et un chauffeur pour ses rendez-vous chez le médecin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer